La haute technologie pour communiquer

Les téléphones mobiles ne communiquent pas entre eux directement comme des radios. Pour téléphoner avec un portable, il faut impérativement des sites d’antennes. La Suisse dispose aujourd’hui d’une bonne couverture de téléphonie mobile. Les technologies UMTS et LTE actuelle permettent des débits élevés et répond aux exigences des professionnels comme des utilisateurs de l’Internet mobile. Avec cette méthode de transmission, tous les utilisateurs peuvent travailler sur la même fréquence car ils sont distingués par des codes.
Fonctionnement d’un réseau de téléphonie mobile
Nous avons constaté que le téléphone mobile émet de moins en moins de rayonnement à mesure qu’il s’approche d’une station de téléphonie mobile. En d’autres termes, un réseau plus dense est synonyme de moins de rayonnement pour la population.
     Prof. Dr. Heinz Mathis, professeur à la Haute école technique de Rapperswil
Afin d’assurer la transmission des volumes de données qui enregistrent une forte progression, le déploiement de la nouvelle norme LTE a débuté. La technologie LTE permet à l’avenir d’atteindre des débits allant jusqu’à 100 Mbits par seconde. Les délais d’attente des paquets de données sont ainsi fortement réduits et les débits sont stables, même en bordure de la zone de couverture.
LTE Long Term Evolution (LTE)
Normes de téléphonie mobile
GSM: la communication mobile selon la norme GSM s’est imposée dans le monde entier. GSM signifie Global System for Mobile Communications et son lancement a débuté en 1993.

UMTS: Universal Mobile Telecommunications System représente la norme de téléphonie mobile de la troisième génération (3G), qui offre des débits nettement supérieurs à ceux obtenus avec la norme GSM. L’UMTS inclut des services multimédias étendus ainsi que des systèmes satellitaires et des moyens terrestres. HSPA, HSDPA et HSPA+ sont des évolutions de la norme UMTS, qui autorisent des débits supérieurs.

LTE: les opérateurs et les fabricants de téléphones ont déployé en 2012 la génération appelée Long Term Evolution (LTE). La LTE rend possibles des débits mobiles jusqu’à 100 Mbits/s. Les délais d’attente des paquets de données, appelés latence, sont ainsi fortement réduits et les débits sont stables, même en bordure de la zone de couverture.
Valeurs limites de rayonnement



  
Il existe en Suisse environ 15 500 antennes de téléphonie mobile.

Pour aller de A à B
Comment les données vont-elles de A à B? Le téléphone mobile commence par établir le contact avec l’antenne de téléphonie mobile la plus proche. Pour la transmission des informations, la voix et les données sont converties en signaux numériques, découpées en petits paquets, puis converties en ondes radios. La station de base reçoit les signaux radio du téléphone, les transmet par connexion câblée ou liaison radio au central téléphonique distant de l’opérateur. Ce central transmet ensuite la communication au destinataire et gère le déroulement de la communication.